Home » FNEP

FNEP

Lieu d’échanges et de débats, la Fondation s’attache à l’analyse de sujets majeurs et d’actualité, à la charnière de l’économie, du management de la performance et des transformations sociales et sociétales. Acteur reconnu de l’efficacité du lien public-privé, elle agit au service des entreprises et de l’Etat.

Créée en 1969, reconnue d’utilité publique par décret en 1973, la Fondation nationale Entreprise et Performance (FNEP) agit au service du décloisonnement entre les entreprises et les administrations.
Véritable think tank du lien public-privé, elle favorise l’ouverture sur l’Europe et sur le monde, pour rechercher ici ou ailleurs de bonnes réformes et les meilleures pratiques. Elle est dirigée par un conseil d’administration composé de représentants des ministères, des présidents des sociétés membres et des universitaires.

A la confluence de trois mondes, entreprises privées et publiques, administrations nationales, européennes et collectivités territoriales, grandes écoles, elle organise chaque année des missions d’études et de recherche, qui réunissent des cadres issus d’horizons divers. Ces missions offrent à chacun une expérience unique de développement professionnel et personnel et d’ouverture vers l’international.

Lieu d’échanges et de débats, la Fondation s’attache à l’analyse de sujets majeurs et d’actualité, à la charnière de l’économie et des phénomènes sociaux et internationaux. Les thèmes de recherche, déclinés en cycles triennaux, sont représentatifs des préoccupations des organisations adhérentes face à l’évolution de la société et de l’économie française, dans un contexte international de plus en plus interdépendant.
Les propositions présentées dans des ouvrages annuels thématiques sont concrètes, pertinentes et utiles, tant pour les administrations que pour les entreprises. Elles enrichissent la réflexion et l’action, et contribuent à la recherche de leur performance.

 

En 1969, la FNEP est une idée portée par un homme, Lucien Matrat, sorte d’électron libre autour de Jacques Chaban-Delmas, alors premier ministre.
Ainsi fut créée la Fondation « Elf – Air France »

L’idée, simple mais alors étrange, était de faire en sorte que les jeunes élites se rencontrent, qu’elles réfléchissent ensemble, quelle que soit leur Ecole d’origine, en allant voir ailleurs qu’en France d’autres réussites, d’autres méthodes.
Cette idée était une application de la conviction de Jacques Chaban-Delmas sur la Nouvelle Société, exposée dans un discours très actuel, prononcé en Septembre 1969.