Home » Visite Pays » Visite Pologne » Visite Pologne – Conclusion

Visite Pologne – Conclusion

Conclusion

Par son nationalisme, la Pologne se veut être indépendante énergétiquement et préserver son industrie du Charbon avec les emplois afférents. Mais une signature du COP21 l’obligera à terme rentrer dans des processus d’efficacité et de sobriété énergétique (producteur) et de consommation (consommateurs). Néanmoins, l’environnement politique interne actuel complexifie grandement cette situation.

Avec ses 40 millions d’habitants et sa main d’œuvre qualifiée, le dynamisme des collectivités locales, La Pologne a un marché intérieur capable de supporter des ambitions d’innovation pour faire face à ces enjeux énergétiques et sociétaux. Elle a déjà bénéficié de financements importants de l’Union Européenne pour se moderniser.

L’éducation sur le long terme, vecteur d’évolution culturel et comportemental, sera garante des changements de comportements pour un pays plus « green ». L’exemple est fourni par Wroclaw avec le parc de sensibilisation aux enjeux de l’eau « Hydropolis », la formation dans les écoles sur une bonne gestion de l’eau, et une journée dans l’année consacrée à cette thématique.

La Pologne est rentrée dans un cycle de digitalisation industriel afin de conserver sa compétitivité en compensant l’inflation de ses salaires. Des processus de sélection des projets (« Hackathon ») se retrouvent à tous les niveaux de l’Etat jusqu’aux niveaux des collectivités locales.

Bref, le vrai moteur de l’innovation et de la sobriété se trouve au sein des territoires. Les collectivités et les entreprises font apparaître de nouveaux besoins : améliorer la qualité de vie des habitants, améliorer la gestion des déchets ou avoir une énergie verte dans une optique marketing… Les   actions volontaristes de ces entités doivent permettre d’accélérer une prise de conscience plus générale des nécessités sur l’amélioration de l’environnement et la frugalité/sobriété des comportements.