Home » Non classé » La ville Frugale

La ville Frugale

Sobériser la ville : la solution la ville frugale
Ville Frugale

Vers un nouveau concept de villes frugales ?

La ville frugale, le bâtiment frugal, sont des concepts aujourd’hui émergents et prometteurs.
L’urbaniste Jean Haëntjens définit la ville frugale comme celle qui « se fixerait comme priorité d’offrir plus de satisfactions à ses habitants en consommant moins de ressources ».

La ville frugale s’appuie sur les ressources locales (économie circulaire) et mise sur l’intuitivité, la simplicité, la robustesse, la créativité. Plus résiliente, plus sobre, et au coût global (sur l’intégralité du cycle de vie) optimisé, elle associe les habitants en tant qu’experts de leurs usages et ne les place pas en position d’experts techniques, ni en tant que simples utilisateurs de données. Du côté technique, il s’agit de remettre du bon sens dans la conception – ce
qui revient souvent à retourner vers des architectures vernaculaires, caractérisées par leur adéquation avec les opportunités et contraintes locales (matériaux disponibles, climat…).

 

Du côté du facteur humain, il s’agit de promouvoir des approches low-tech ou soft-tech avec des conceptions facilement appropriables par les occupants et les exploitants, garantissant un fonctionnement optimisé pendant la durée de vie du bâtiment et des approches passives (par opposition aux approches actives), garantes de la sobriété du bâtiment et de la ville.

Des axes de solution sont apportés dans notre ouvrage. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *